DOUSSARD
LES ATELIERS D’ÉCRITURE DU BOUT DU LAC ONT CÉLÉBRÉ LE PRINTEMPS DE LA POÉSIE AU CINÉMA-THÉÂTRE


L’écrivaine Isabelle Millet-Ursin et l’association La Martmite ont célébré, vendredi soir, le Printemps des poètes au cinéma-théâtre de Doussard. Une soirée de lectures confidentielles poétiques autour du thème de la beauté fut proposée aux petites plumes des différents ateliers d’écriture « Demain est D’encre » et de l’association.

Un hommage aussi à la salle avant sa réfection
    Chaque participant avait apporté quelques œuvres personnelles ou de grands auteurs et les avait déposées dans un chapeau magique. Tous se sont ensuite amusés, à tour de rôle, avec la langue, les mots et leurs significations, lors de lectures poétiques.

    Cette initiative avait également pour but de rendre hommage à la salle cinéma-théâtre de Doussard, qui accueil amicalement, un samedi par mois, un ateliers d’écriture sur sa vieille scène poussiéreuse. Il était temps, pour chacun des écrivains et des écrivaines ayant fait le déplacement, de se remémorer les beaux instants vécus sur la scène et autour…
La vendeuse de bons et de glace qui se promenait inlassablement dans les allées, ces sièges orange en mousse sur lesuqles on aimait se prélasser, les rideaux marqués par l’odeur du temps, la vieille scène et son plancher, les coulisses et les loges où tout se préparait…
La grande dame fermera ses portes le 6 avril prochain avant de partir se refaire une beauté, pour revenirpimpante et étincelante en octobre 2019.

Vers une édition 2020 ouverte à tous
Cette représentation à huis clos, dédiée à la beauté des mots et de l’imagination, accompagnée mélodiquement par le doux murmure des voix s’élevant au rythme de l’interprétation, a servi de répétition en vue de l’organisation, l’année prochaine, d’un Printemps de la poésie de plus grande envergure, ouvert au public. L’équipe de La Martmite et Isabelle Millet-Ursin travaillent déjà à la réalisation de ce projet poétique.
De petites gourmandises inventées ou inspirées des cahiers de nos grands-mères ont ponctué chaleureusement cette belle soirée.

M.C.

Leave a Reply